Qu'est-ce qu'un bilan énergétique ?

En médecine chinoise, l'évaluation d'un patient passe par la réalisation de son bilan énergétique : traditionnellement, au travers d'un interrogatoire, de la palpation du pouls et de l'observation de la langue, le praticien définit les déséquilibres à l'œuvre chez le patient et il fixe ainsi les modalités de traitement qui seront mises en place.

Au cabinet SHEN MING, en complément de ce bilan énergétique traditionnel, nous réalisons également un bilan-méridiens.

Celui-ci présente le double intérêt de pouvoir confirmer les informations rassemblées grâce au bilan énergétique traditionnel, tout en apportant, en plus, des informations supplémentaires qui auraient sinon échappé à l'examen traditionnel.    

Pourquoi faire un bilan-méridiens ?

La médecine chinoise considère que la santé est basée sur la bonne circulation de l'énergie vitale Qi dans le réseau des méridiens du corps.

Pour la médecine chinoise, toute maladie ou tout symptôme n'est que l'expression de la perturbation ou du déséquilibre de la circulation de cette énergie vitale Qi.

Traiter une maladie ou soulager un symptôme se fait donc en rétablissant une bonne circulation de l'énergie vitale Qi.

Les théories du Yin Yang et des Cinq Eléments (Feu, Terre, Métal, Eau, Bois) permettent de comprendre cette circulation, d'en saisir les déséquilibres et de procéder à son rééquilibrage.

Faire un bilan-méridiens revient donc à faire un véritable "état des lieux" énergétique de votre corps pour en révéler les déséquilibres et comprendre ainsi les symptômes dont il pourrait souffrir.

Comment se déroule le bilan-méridiens ?

Une sonde électronique évalue par une mesure de surface, l'état énergétique de certains points d'acupuncture-clés. Les mesures ne prennent pas plus de cinq minutes. Elles sont complètement indolores et non-invasives.

Tous les méridiens du corps sont évalués : Rate, Poumon, Reins, Foie, Cœur, Péricarde, Estomac, Gros Intestin, Vessie, Vésicule Biliaire, Intestin Grêle et Triple Réchauffeur.

24 points d'acupuncture sont mesurés au total de manière à avoir une image complète de l'état énergétique du corps.

Y a-t-il des contre-indications ?

  • une seule : ces mesures sont incompatibles avec le port d'appareils médicaux implantés, type stimulateur cardiaque (Pacemaker) ou pompe à insuline, par exemple.
  • le port de prothèses articulaires (hanche, genou, etc...) ne constitue PAS une contre-indication
  • l'état de grossesse ne constitue PAS une contre-indication

Quels sont les résultats obtenus par le bilan-méridiens ?

Après mesure et analyse de chaque méridien de votre corps, le bilan-méridiens permettra d'avoir une vision claire :

  • de l'état énergétique de chaque méridien et, donc, de l'organe auquel il est rattaché : est-il en excès ? en insuffisance ? en déséquilibre ?
  • de l'équilibre énergétique global de votre corps : trop ou pas assez d'énergie en haut ? en bas ? à gauche ? à droite ?
  • de l'état énergétique Yin Yang du corps : y a-t-il trop ou pas assez de Yin ? trop ou pas assez de Yang ?
  • du rapport existant entre les Cinq Eléments : certains sont-ils excessifs ? ou au contraire trop faibles ?

Des schémas de synthèse et quelques informations chiffrées vous donneront une image claire et complète de l'état énergétique de votre corps au moment du bilan. Les déséquilibres éventuels seront clairement mis en évidence.

Après avoir fait votre bilan-méridiens, vous repartirez avec une synthèse complète de l'ensemble des informations récoltées sous la forme d'un fichier PDF que nous vous enverrons.

Quand faire un bilan-méridiens ?

Deux situations peuvent se présenter :

  1. Vous êtes souffrant(e) : dans ce cas, le bilan-méridiens est effectué par le praticien en complément du bilan énergétique classique (interrogatoire, palpation du pouls, observation de la langue). Le bilan-méridiens révélera les déséquilibres sous-jacents à votre problème et permettra au praticien de traiter les causes profondes de vos symptômes.
  2. Vous allez bien : dans ce cas, le bilan-méridiens permet de vérifier si des déséquilibres naissants ne sont pas en train de se former. La médecine chinoise a toujours mis l'accent sur l'importance de la prévention et sur le fait de traiter les maladies quand celles-ci ne sont pas encore apparues. Le bilan-méridiens est l'outil parfait pour cela, car il met à jour les déséquilibres les plus infimes, permettant ainsi à votre praticien de les corriger avant qu'ils ne se transforment en symptômes. 

Un bilan-méridiens... et après ?

Comme nous l'évoquions plus haut, le bilan-méridiens est un état des lieux énergétique de votre corps. C'est la première étape incontournable vers le rééquilibrage de votre Qi.

A partir de là, la médecine chinoise dispose de nombreux outils pour procéder à ces corrections. Le plus connu est, bien sûr, l'acupuncture, mais l'usage des plantes ou du massage Tuina est également possible.

Chaque situation étant différente, votre thérapeute vous présentera les options possibles en vous proposant un plan de traitement adapté à votre cas précis. 

Comment s'organise le traitement ? Combien de séances faudra-t-il ?

Comme nous l'évoquions ci-dessus, chaque cas est différent. Néanmoins, de manière générale, voici les différentes phases habituellement suivies dans les 

traitements :

  1. Phase initiale intensive : au départ, les séances sont plus rapprochées de manière à soulager les symptômes les plus présents et à opérer un rééquilibrage en profondeur du système méridien : 1 séance hebdomadaire durant 4 à 8 semaines.
  2. Phase secondaire de stabilisation : avec l'amélioration de la situation, les séances sont ensuite espacées : 1 à 2 séances par mois.
  3. Phase de suivi : au final, il est recommandé d'opérer un rééquilibrage à chaque changement de saison, même et surtout s'il n'y a pas de problèmes particuliers : 1 séance tous les 3 mois environ. C'est la phase qui renoue avec l'usage le plus traditionnel de la médecine chinoise qui consistait à prévenir les maladies avant que celles-ci n'apparaissent et non de traiter quand le malade était déjà souffrant.

"Se précipiter au chevet d'un malade, c'est comme creuser un puits quand la soif se fait sentir ou comme forger les armes quand la guerre est déjà déclarée !"

(Huangdi Nei Jing Su Wen)